victoria


victoria

victoria [ viktɔrja ] n. f.
• 1846; du nom de la reine Victoria, à qui le botaniste Lindley dédia la plante
I(1846) Bot. Plante aquatique exotique (nymphéacées), à fleurs rouges et blanches, et dont les immenses feuilles rondes flottent sur l'eau. II(1863; en angl. 1844) Ancienne voiture découverte à quatre roues. « La victoria fort élégante, attelée de deux superbes chevaux noirs » (Maupassant).

victoria nom féminin (du nom de la reine Victoria) Voiture hippomobile découverte, à quatre roues. ● victoria (homonymes) nom féminin (du nom de la reine Victoria) victoria nom masculinvictoria nom masculin (du nom de la reine Victoria) Nymphéacée aquatique des régions tropicales de l'Amérique du Sud, dont les feuilles flottantes atteignent 2 m de diamètre. (Les graines, féculentes, sont comestibles, d'où son nom de maïs d'eau.) ● victoria (homonymes) nom masculin (du nom de la reine Victoria) victoria nom féminin

Victoria
(Tomás Luis de) (v. 1548 - v. 1611) compositeur espagnol. Il vécut surtout à Rome. Son oeuvre abondante, uniquement religieuse, est marquée par un mysticisme austère.
————————
Victoria
(chutes) chutes du Zambèze près de Livingstone (Zambie). Le fleuve se précipite d'une hauteur d' env. 115 m dans une gorge étroite creusée dans le basalte.
————————
Victoria
(lac) le plus grand des lacs africains, à 1 130 m d'altitude, partagé entre l'Ouganda (au N.-O.), le Kenya (au N.-E.) et la Tanzanie (au S.); 68 100 km²; profondeur max.: 82 m. Ses rives, très découpées et frangées d'îles, baignent Entebbe, Kisumu et Mwanza. Alimenté par le Nil Kagera, il a pour émissaire le Nil Victoria (cours supérieur du Nil Blanc, entre les lacs Victoria et Mobutu) dont les chutes sont utilisées par une centrale hydroélectrique.
————————
Victoria
(île) grande île arctique au nord du Canada (Territoires du Nord-Ouest); 217 290 km².
————————
Victoria
cap. de la colonie britannique de Hong Kong; 690 000 hab. Industr. mécaniques et textiles.
————————
Victoria
cap. des Seychelles, dans l'île Mahé; 25 000 hab. Port de comm. et de pêche (thons). Centre touristique. Aéroport à Pointe La Rue.
————————
Victoria
port du Canada, cap. de la Colombie Britannique, dans l'île de Vancouver; 71 200 hab. (aggl. urb. 246 900 hab.). Industries variées.
————————
Victoria
état du sud-est de l'Australie; 227 600 km²; 4 200 000 hab. concentrés dans la cap. Melbourne.

⇒VICTORIA, subst.
A. — Subst. fém., HIST. DES TRANSP. Ancienne voiture hippomobile découverte à quatre roues. La victoria fort élégante, attelée de deux superbes chevaux noirs, attendait devant le perron de l'hôtel (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Inutile beauté, 1890, p. 1145).
B. — Subst. masc. ou fém., BOT. Plante aquatique géante, de la famille des Nymphéacées, originaire d'Amérique du Sud, caractérisée par de très grandes feuilles rondes atteignant jusqu'à deux mètres de diamètre, par des fleurs de grande taille (30 à 35 cm de diamètre) pouvant varier du blanc crémeux au rouge pourpre avec une dominante rosée, et dont l'espèce type est la victoria regia. Le Victoria regia (...) remarquable par l'ampleur de ses feuilles aux bords relevés comme ceux d'un moule à tarte (Bot., 1960, p. 973 [Encyclop. de la Pléiade]). L'installation d'une serre avec un bassin chauffé est indispensable et on ne peut admirer les Victorias que dans des jardins botaniques privilégiés (Alpha Flore, Alpha éd., t. 4, 1978, p. 292).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Plur. des victorias. Étymol. et Hist. A. 1846 bot. (BESCH.). B. 1855 « calèche d'un certain type du début du règne de Victoria » (L. REYBAUD, L'Exposition de l'Industrie de 1855 ds R. des Deux-Mondes, oct.-déc., p. 1315). Du nom de Victoria, reine d'Angleterre de 1837 à 1901 et en l'honneur de qui furent créées différentes dénom. Le terme de bot. est att. dep. 1846 en angl. ds NED qui cite aussi un texte de 1844 selon lequel ce sont les Français qui ont désigné un type de calèche d'après le nom de cette reine. Fréq. abs. littér.:94. Bbg. PAULI 1921, p. 91.

victoria [viktɔʀja] n. f.
ÉTYM. 1846, Bescherelle; du nom de la reine d'Angleterre Victoria, qui régna de 1837 à 1901.
———
I Bot. || Victoria ou Victoria regia : plante dicotylédone (Nymphéacées) herbacée, aquatique, à fleurs rouges et blanches et dont les immenses feuilles rondes à petite bordure verticale flottent sur l'eau. || La Victoria fut dédiée à la reine par Lindley.
1 La surface de l'eau est émaillée par les splendides nénuphars (les Victoria Regia) pour lesquels Demerara a une juste célébrité.
G. Verschuur, Voyage aux trois Guyanes, in le Tour du monde, 1893, t. II, p. 52.
———
II (1867; 1844, en angl.). Ancienne voiture hippomobile découverte, à quatre roues, qui servait aux déplacements en ville.
2 La victoria fort élégante, attelée de deux superbes chevaux noirs, attendait devant le perron de l'hôtel.
Maupassant, l'Inutile Beauté, I.

Encyclopédie Universelle. 2012.